Le maraîchage sur sol vivant
viedusol.png

___Un sol fertile est un sol vivant

Si on observe la nature, les végétaux des prairies ou des forêts poussent sans intervention humaine, c’est-à-dire sans que le sol ne soit ni travaillé, ni fertilisé, ni irrigué.  L’idée du maraîchage sur sol vivant est de reconstituer dans les parcelles agricoles le cycle naturel de la fertilité des sols par des itinéraires techniques spécifiques : arrêt du travail du sol et apports de matière organique au sol.

La base du maraîchage sur sol vivant est donc d’« offrir le gîte et le couvert à la vie du sol » afin d’établir avec elle un véritable partenariat et bénéficier ainsi de tous les services écosystémiques qui en découlent. Ne pas perturber le sol et l’enrichir avec des MO favorise sa stabilité structurale et donc augmente sa capacité à retenir l’eau accessible par les plantes. De plus, une vie biologique active dans un sol permet un bon recyclage de la MO et fournit à la plante les nutriments nécessaires à sa croissance. Le maraîchage sur sol vivant est à l’origine d’une forte biodiversité dans le sol et donc d’un meilleur contrôle naturel des bioagresseurs des plantes. Le sol est un écosystème à part entière et les pratiques du maraîchage sur sol vivant contribuent à maintenir ses équilibres naturels et sa fertilité à la fois physique, chimique et biologique. Les légumes sont produits dans des conditions favorables à leur croissance et à leur qualité sans polluer ni consommer de grandes quantités d’énergie.
 

L’objectif est triple pour les maraîchers :

  • Économique : il s’agit d’une part de baisser les charges de production tout en assurant un bon rendement afin de garantir la viabilité de l’exploitation et un revenu décent. Et d’autre part de restaurer ses sols sur plusieurs années afin d’obtenir un réel capital supplémentaire.

  • Social : le maraîchage sur sol vivant permet de baisser la charge et le temps de travail du maraîcher et donc améliorer ses conditions de travail et sa qualité de vie.

  • Environnemental : un sol vivant étant à la base de toute démarche agroécologique de défense de l’environnement à des fins de production optimale.

Terre noire

Pour approfondir je conseil de se reporter au site et a la chaine youtube du réseau MSV

 Source: https://centre-developpement-agroecologie.fr/le-maraichage-sur-sol-vivant-quest-ce-que-cest/